Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ganbatte

ganbatte

Pour mon 6ème (13 maintenant) séjour au Japon, j'ai décidé d'ouvrir un blog, au programme : JuJutsu, Shiatsu, Sakura, Koyo et autres joyeusetés nippones :)

Publié le par Eric ANFRUI
Publié dans : #Réflexion

Dans l’article « J’ai eu le déclic, je suis devenu bon » je posais la question suivante : Est-ce qu’il y a moyen d’optimiser sa pratique pour progresser plus vite ? Hé ben oui, mais attention, rien de magique comme je l’expliquais dans l’article précédent, ce n’est que du bon sens.

Voici donc quelques conseils pour optimiser votre pratique :

Il faut être régulier aux entraînements, le travail et la répétition sont les meilleurs moyens d’optimiser sa progression, il n’y a pas de secret. Je vous recommande un minimum de deux entraînements par semaine avec des coupures due aux vacances de deux semaines maximum.

Il faut sortir du dojo, rencontrer d’autres professeurs qui nous expliquerons peut être la même chose mais avec d’autres mots que parfois l’on comprendra mieux. Souvent notre professeur nous donne les bons conseils, mais nous ne les entendons pas. Il suffit qu’un autre professeur, dans un autre contexte, avec une formulation différente exprime la même chose et là, ça nous parle.

Optimiser sa progression

Il faut sortir du dojo aussi parce qu’il faut rencontrer d’autres pratiquants, d’autres Uke potentiels qui vont nous poser problème et qui vont ainsi nous faire découvrir de nouveaux axes de travail. Ils vont mettre en avant des lacunes de notre technique et de fait, nous permettre de les corriger.

Optimiser sa progression

Il faut avoir un ou des bons professeurs, c’est une évidence, mais en même temps ce n’est pas simple de savoir si notre professeur est réellement bon, surtout lorsque l’on est inexpérimenté. D’où l’importance une fois de plus de rencontrer plusieurs professeurs, cela permet au moins de faire une comparaison.

Optimiser sa progression

Il faut enseigner, « Ce qui ce conçoit clairement s’explique clairement ». Si vous n’arrivez pas à expliquer quelque chose, c’est que vous-même vous ne l’avez pas compris. Il faut donc que vous le travailliez. Par ailleurs, quand on enseigne, on arrête de se tourner vers le professeur pour demander la solution à tel ou tel problème, on le résout soi-même et ça fait une grande différence. Vous n’êtes pas prof ? Soit, vous êtes le sempai de quelqu’un ;) D’où le point suivant :

Il faut également arrêter de voir les obstacles sur le chemin comme des contraintes et commencer à les voir comme des paramètres.

Bref, Il n’y a pas de secret, il faut être motivé et comme dirait l’un de mes élèves, il faut être pratico-pratique :)

Optimiser sa progression

Commenter cet article

Stages

Hébergé par Overblog