Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ganbatte

ganbatte

Pour mon 6ème (13 maintenant) séjour au Japon, j'ai décidé d'ouvrir un blog, au programme : JuJutsu, Shiatsu, Sakura, Koyo et autres joyeusetés nippones :)

Publié le par Eric ANFRUI
Publié dans : #KoKoDo JuJutsu

Aujourd’hui, c’était le premier jour du Taikai, environs une dizaine de pays sont représentés par à peu près 80 pratiquants, c’est une excellente occasion de rencontrer plein de monde et de voir ou l’on en est dans notre pratique, de s’auto-évaluer par rapport au niveau de chacun. C’est également l’occasion de mettre en avant nos propres défauts lors d’une rencontre avec un partenaire nouveau qui nous offre une structure inconnue ou peu commune dans notre environnement. Détecter ses défauts, c’est se permettre de les corriger et à force de verrouiller sa technique par cette acquisition d’expérience; elle en devient du coup plus efficace aussi sur les structures que l’on connaît, c’est également comme cela que l’on progresse.

Durant le Taikai, Soke a souhaité aborder des techniques principalement du Nidan et du Sandan, et de nous apporter pour chacune d’elle des détails, et en KoKoDo, le diable est dans les détails :) Ce sont des points importants qui ont été abordés, mais pas forcément entendus. Soke explique un détail, et souvent on laisse la technique prendre le pas sur lui. C’est à dire qu’au lieu de travailler ce détail, on fini par simplement exécuter la technique comme on a l’habitude de la faire. Et quand je dis cela, je m’inclus dans le lot des pratiquants touchés par ce phénomène, je commence par travailler le détail puis je me laisse emporter et au bout de quelques répétitions, pas tant que cela d’ailleurs, j’exécute simplement la technique comme j’ai l’habitude la faire et pas forcément comme Soke l’a montrée. Il faut que je me reprenne et que je me dise : « Concentres toi, ce qu’il faut travailler, c’est tel détail. »

Après les 4h de Taikai et une petite pause pour se restaurer vient l’entraînement Shihan à huit clos avec Soke, je suis content de pouvoir travailler une nouvelle fois Shihan-gi, même si la fatigue commence à se faire sentir de plus en plus …

Ce qui me fait penser qu’il faut absolument que je fasse un truc ce soir, mais j’arrive plus à me souvenir …

Ha oui !! Me reposer :P

A demain ;)

Premier jour du Taikai

Commenter cet article

Farid 09/04/2014 19:32

Jean baptiste et Jérémie en garde du corps :)

olivier 09/04/2014 09:58

Je vois Daniel sans keikiogi; j'espère qu'il n'y a pas de souci particulier.

Eric ANFRUI 09/04/2014 11:43

Aucun souci, Lucky Luke s'est rhabillé plus vite que son ombre ^^

Stages

Hébergé par Overblog